Tailles et soins des arbres

LES TAILLES DE FORMATIONS

Taille de formation des arbres d’ornements :

A pour but de former la tige et la charpente des arbres, afin qu’ils puissent répondre aux objectifs de formes souhaités. Cette taille ce pratique sur les jeunes arbres et ne s’achève qu’une fois la forme prédéterminée établie.

Taille de formation des arbres de haies ou de boisements

Dans les boisements de terres agricoles, en milieu ouvert, de nombreux facteurs favorisent les malformations des arbres : d’une part des agents extérieurs (vent, gel, sécheresse, gibier, oiseaux) provoquent des défauts de forme ; d’autres part, l’état d’isolement des arbres et la fertilité du sol augmentent la proportion des grosses branches. Par conséquent, l’utilité des tailles de formation et des élagages précoces et progressifs n’est plus à démontrer.

Le diagnostic de terrain, arbre par arbre, est indispensable pour évaluer les défauts de la cime, de branche, de tronc et de structure (nœuds, gourmands, broussins).

LES TAILLES DES ARBRES D’ORNEMENTS

Taille « bois mort » :

Consiste à mettre en sécurité un environnement qui est potentiellement dangereux pour les hommes, en suppriment le bois mort susceptible de se décrocher et d’occasionner également des dégâts à des habitations, des véhicules ou aux réseaux de fils électriques et téléphones.

Taille d’adaptation :

Taille qui vise à dégager les branches surplombant une habitation, la propriété du voisin, la route ou un réseau de fils. La taille d’adaptation s’accompagne souvent d’une taille d’entretien.

Taille d’entretien :

Consiste à enlever les branches mortes ou malades, les branches poussant vers l’intérieur ou qui se touchent, ainsi que les branches en surnombre ou mal orientées, ce qui donne à l’arbre une structure mieux définie et plus harmonieuse.

Taille de restructuration :

Tentative de restaurer la forme originale d’un arbre après une taille sévère. La restructuration consiste à sélectionner parmi les nombreux rejets apparus après ce type de taille, ceux étant les plus a-mêmes de remplacer les branches originales et encourager l’arbre à poursuivre son développement dans ce sens. A moyen ou long terme, pour les essences les plus vigoureuses, les plaies importantes pourront se cicatriser.

 Taille d’éclaircie :

Lorsqu’un arbre est situé juste en face d’une habitation et provoque un ombrage trop important à l’intérieur de la maison, une taille d’éclaircie peut améliorer l’éclairage naturel de votre habitation mais dans une proportion limitée. Si l’ombre de votre arbre est trop importante en raison de sa proximité avec votre habitation ou autre, la meilleure solution est l’abattage.

LES TAILLES DES ARBRES FRUITIERS

Les différentes formations possibles des arbres fruitiers :

Un arbre fruitier peut être conduit de différentes façons []. Une bonne formation de l’arbre permet d’optimiser son ensoleillement et donc sa fructification. Si on laisse pousser l’arbre sans taille, on parle de formes naturelles : plein vent (ou tige ou haute tige) ou demi-tige.

Certaines formes sont plus ou moins adaptées à certaines espèces. Ainsi les châtaigniers, les noyers, les néfliers, les kakis doivent être laissés libres de se développer sans aucune formation.

Les arbres fruitiers à noyaux tels que les pruniers, cerisiers et abricotiers sont plus adaptés au plein vent ou demi-tiges (hauteur de ramification : 1,30 à 1,50 m) pour les petits jardins.

Les pêchers apprécient le fuseau ou la demi-tige.

Les pommiers et poiriers supportent tous types de formation mais avec une fructification plus ou moins optimale.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close